Imprimer

L'ostéopathie pédiatrique

Il est donc conseillé aux parents de prendre un rendez-vous dans les premières semaines de vie de leur enfant pour établir un bilan général ostéopathique.

Si le nourrisson présente des troubles digestifs (coliques, régurgitations, constipations, etc...), des difficultés pour réaliser certains mouvements comme tourner la tête, des troubles pour acquérir ses rythmes circadiens (alternance de sommeil-veille) ou tout autre problème observé, un traitement ostéopathique sera vraisemblablement nécessaire.

De récentes études scientifiques ont, par exemple, démontré l’efficacité du traitement ostéopathique dans la regurgitation du nourrisson (trouble tellement fréquent à cet âge et souvent résistant au traitement allopathique classique)

De plus en plus de médecins ORL font appel aux ostéopathes dans le cas des ottites séro- muqueuses pour donner une chance aux enfants d'éviter la pose chirurgicale de drains

Chez les enfants plus âgés, l'ostéopathie traitera les différents troubles ostéo-articulaires liés au sport, aux mauvaises positions de travail, au stress, à la croissance.

Pendant la croissance, les déséquilibres et les modifications de la statique perturbent le bon fonctionnement mécanique du corps de ces jeunes enfants et adolescents avec comme conséquences, entre autre, des douleurs articulaires ou musculaires, des contractures ou des fatigues musculaires et des « blocages ».

Le travail de l'ostéopathe est, dans ces domaines, efficace et prépondérant.

Ludovic Imbert, D.O.
Ostéopathe